Le froid créatif

En Aquitaine, il faut parfois patienter pour trouver une petite Norvège.Le rêve est à -15°C, il faut se contenter de -8°C.Au bord du lac de Sanguinet, l'humidité et le froid s'entretiennent pour des créations éphémères.La seule obligation est d'en être spectateur par chance.S'ajoute à ces visions les sensations : le premier rayon de soleil, le froid sur les mains, le sons des craquements de la glace sous les pieds ou la respiration des brumes.La chaleur l'aide moins, attendre à présent un an ou deux pour admirer l'artiste réelle et ses oeuvres.